• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Aires protégées
Dans quelle mesure les aires protégées peuvent-elles permettre de conserver la biodiversité tout en contribuant au développement socioéconomique des populations locales ? Le FFEM et l’AFD présenteront lundi 13 les résultats d’une évaluation de projets qui apporte des éléments de réponse à ce débat complexe.


Allier conservation de la biodiversité et développement constitue une préoccupation centrale de la Convention sur la Diversité Biologique (CDB). Cependant, les moyens d’y parvenir font encore débat. 


Cette rencontre aura pour objectif de mettre en lumière les enjeux à l’œuvre dans la gestion des aires protégées, ainsi que les moyens d’allier conservation de la biodiversité et développement. Elle sera également l’occasion de présenter  les résultats de l’évaluation récemment menée sur un panel de 19 projets répartis en Amérique latine, Afrique et Asie engagés entre 2000 et 2017 par l’AFD et par le FFEM, afin de capitaliser l’expérience acquise autour de ces projets. 


Le débat autour des résultats de l’évaluation sera présidé par le Marie-Christine CORMIER SALEM, directrice de recherche en sciences sociales de l’Institut de recherche pour le développement (IRD), spécialiste des questions d’environnement-développement dans les pays du Sud.
 
Intervenants : 
•    (Sous réserve) Yann WEHRLING, Ambassadeur délégué à l’Environnement, ou représentant du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères ;
•    Constance CORBIER BARTHAUX, responsable des projets Biodiversité au Fonds Français pour l’Environnement Mondial (FFEM) ;
•    Guillaume CHIRON, Responsable adjoint de la division agriculture, développement rural et biodiversité de l’AFD ;
•    Gaetan QUESNE, Consultant chef de mission d’évaluation, BAASTEL ;
•    Nathalie LE DENMAT, Responsable du département Evaluation et apprentissage de l’AFD.


Lundi 13 mai 2019
14:30 – 17:00
à l'AFD, Salle Jacques Alliot
5, rue Roland barthes, 75012 Paris