• logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
CZZ1790 © C.Lamontagne, AVN10
Garantir aux populations rurales africaines l’accès à un habitat durable, adapté et écologique, à très faible empreinte carbone, en agissant à la fois sur des mesures d’adaptation et d’atténuation du changement climatique.
Contexte

L’habitat est précaire pour une majorité de la population des pays d’Afrique sahélienne. Le projet répond aux contraintes imposées par le changement climatique dans le domaine de l’habitat, en incitant à utiliser la terre pour la couverture des constructions dans les zones arides.

La technique voûte nubienne (VN) pallie le manque croissant de ressources ligneuses (bois, paille, perches). Elle limite l’utilisation des matériaux importés comme les tôles, le ciment ou les chevrons en bois originaires des côtes africaines. Cette technique contribue à la réduction des émissions de gaz à effet de serre et propose des solutions locales adaptées aux conséquences du changement climatique de plus en plus dévastatrices en zone sahélienne.

Les zones ciblées par le projet, le Burkina Faso, le Mali et le Sénégal, sont en situation de risque par rapport aux phénomènes de sécheresse, cause de la baisse des récoltes et des revenus des ruraux, ainsi que des flux migratoires vers les centres urbains. En s’adressant principalement à une population rurale à faibles revenus, le projet propose une alternative à l’unique solution de toiture en tôle actuellement disponible et légale. Il sensibilise ces populations à une nouvelle forme d’habitat de qualité et de confort thermique optimisé par l’utilisation de matériaux à disposition, en s’appuyant sur l’entraide traditionnelle en termes de main d’œuvre.

Descriptif

Le projet est structuré en quatre composantes :

  • Appui au développement du marché en zones rurales ou semi-rurales, en partie avec des partenaires franchisés.
  • Recherche et développement : habitat urbain, bâtiments collectifs, complexes scolaires, de santé ou agricoles, cahiers des charges, développement de techniques, en s’appuyant sur des chantiers expérimentaux financés sur fonds propres.
  • Renforcement des capacités des équipes locales et précision de la méthode de vulgarisation.
Impacts

La technique originale est adaptée pour la construction de maisons :

  • Vulgariser un système constructif sobre en carbone pour la pérennité du projet, fondé sur l’utilisation de matériaux locaux, et adapté aux problématiques de sécheresse et de désertification (absence de bois) des régions concernées, le projet contribue à la préservation de l’environnement mondial.
  • Economie d’émissions de gaz à effet de serre est estimée à 7 000 tonnes d’équivalent CO2 pour la construction de 3500 voûtes nubiennes. 
  • Améliorer les conditions de vie des populations (près de 30 000 bénéficiaires) et une redynamisation des valeurs culturelles d’entraide locales.
  • Renforcer l’entreprenariat local et la création d’un nombre important d’emplois locaux, en particulier en milieu rural, en formant près de 200 personnes « clés » ou vulgarisateurs de terrain, et plus de 500 maçons villageois, en renforçant l’entreprenariat local en milieux rural et urbain.
01/09/2012
Date de début du projet
31/12/2016
Date de fin du projet
05/07/2012
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Burkina Faso
Localisation
Outils de financement
Montant global du projet 3 474 936 EUR
Montant du programme
1 000 000
EUR
Montant du financement FFEM
Statut
Association « La Voûte Nubienne » (AVN)
Bénéficiaire(s)
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
Ministère de l’Environnement, de l'Énergie et de la Mer
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
bailleurs
donateurs particuliers
Fondations privées
AFD
Cofinanceur(s)

Dominique Richard, chef de projet

Tel.: +33 (0)1 53 44 37 65

richardd@afd.fr