PPI apiculteurs

Contacter notre service communication

This block is broken or missing. You may be missing content or you might need to enable the original module.
Dans la continuité de quatre phases précédentes du programme, le PPI5 appuie les Organisations de la Société Civile africaine à la fois en finançant des petits projets concrets de terrain de conservation de la biodiversité et de lutte contre le changement climatique, qui bénéficient aux populations locales et en renforçant les capacités et l’influence de la société civile africaine sur ces questions environnementales.
Contexte

Depuis 2006, le FFEM appuie les Organisations de la Société Civile (OSC) africaine à travers le Programme de Petites Initiatives (PPI) qui finance des petits projets (35 K€ de subvention en moyenne) de conservation de la biodiversité et de lutte contre le changement climatique.

Les évaluations des quatre phases précédentes du PPI ont conclu que le programme était pertinent, efficace, efficient et cohérent avec les priorités géographiques et thématiques de l’APD française et les priorités locales des pays d’intervention en matière de conservation.

Le PPI constitue aujourd’hui le seul outil de la coopération française finançant directement les OSC de pays du sud pour des actions spécifiques de conservation. Le programme contribue ainsi à améliorer la gouvernance des processus de conservation et dispose ainsi d’une importante reconnaissance dans le milieu africain de la conservation.

Sur la base de ces acquis, il est proposé de poursuivre l’appui à la société civile africaine à travers une cinquième phase du PPI. Depuis 10 ans, le PPI a financé 181 projets en Afrique centrale et de l’Ouest, ainsi qu’à Madagascar et au Mozambique, pour un montant total de 6,3 M€, soit une moyenne de 600 K€ par an.

Descriptif

Dans la lignée des 4 phases précédentes du PPI, les thématiques éligibles du programme sont : la conservation de la biodiversité et la lutte contre le changement climatique à travers des solutions fondées sur la nature.

Le programme interviendra en Afrique de l’Ouest, en particulier dans les pays côtiers du Golfe de Guinée et en périphérie des grandes aires protégées sahéliennes; et en Afrique Centrale, en particulier dans les pays du bassin du Congo.

Réseautage, partage d’information et renforcement des capacités (poursuite des activités centrales de la CFA).

Le PPI5 est organisé autour de trois composantes :

  • Composante 1 : mise en œuvre et gestion de projets de conservation et de solutions fondées sur la nature ;
  • Composante 2 : renforcement des capacités techniques, organisationnelles, institutionnelles des OSC ;
  • Composante 3 : reconnaissance et diffusion des résultats générés.
Impacts
  • Les projets sont sélectionnés, contractualisés, suivis et gérés de manière efficiente ;
  • Les projets de conservation et de solutions fondées sur la nature portés par la société civile et les collectivités territoriales atteignent les résultats escomptés ;
  • Le programme PPI5 est géré de manière efficiente et la collaboration entre les membres du partenariat est assurée ;
  • Les capacités des OSC bénéficiaires des petites subventions sont renforcées en amont et durant la mise en œuvre des projets ;
  • Les OSC bénéficiaires des moyennes subventions bénéficient d’un accompagnement de leur montée en puissance ; et les capacités d’influence et de capitalisation des OSC sont renforcées.
  • Les résultats du PPI5 sont capitalisés, diffusés et communiqués parmi la société civile africaine et les différents membres du partenariat et des autres Partenaires Techniques et Financiers.
01/10/2016
date de début du projet
31/12/2019
date de fin du projet
04/07/2016
date d'octroi du projet
3 ans
Durée du financement
Montant global du projet 9 300 000 EUR
montant du programme
3 000 000
EUR
montant du financement FFEM
statut
UICN-Comité Français
UICN-Programme d'Afrique Centrale et de l'Ouest (PACO)
bénéficiaire(s)
Ministère de l'Europe et des affaires étrangères
Ministère de la transition écologique et solidaire
institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
contrepartie Bénéficiaires
MAVA
UICN
CEPF
cofinanceur(s)