• logo linkedin
  • logo email
Consolider la politique de gestion et de conservation de la biodiversité de l’Etat et mettre en place un secteur forestier à faible impact en Amapa.
Contexte

Situé au cœur du bassin amazonien, le Plateau des Guyanes revêt un intérêt écologique et biologique universellement reconnu. Il représente la plus grande unité au monde de forêt humide primaire relativement intacte et figure parmi les 200 « éco-régions » de la planète où se concentre plus de 80% de la biodiversité mondiale et un fort taux d’endémisme.

l’Etat d’Amapa a mis en œuvre une politique de développement durable de son territoire, basée sur une exploitation raisonnée de ses ressources naturelles. Dans un premier temps, un zonage de l’Etat est entrepris. En 2003, un Corridor de Biodiversité de 10Mha est créé, composé de 17 unités des statuts variés (protection intégrale/usage durable) et de gestionnaires différents (Union/Etat). En 2006 création de FLOTA (Forêt d’Etat de 2,3 Mha) avec pour objectif d’y développer une exploitation forestière à faible impact.

Le principal enjeu en termes de politique forestière au niveau de l’Etat porte sur deux points : opérationnaliser la gestion d’ensemble du Corridor de Biodiversité pour mettre en concession une partie de la forêt d’Etat et assurer le suivi de l’exploitation forestière qui s’y développe.
 

Descriptif

Le projet propose un appui à trois niveaux :

  • Un appui institutionnel au niveau de l’Etat : consolidation du cadre réglementaire, renforcement des capacités, mécanismes de financement de la gestion forestière, élaboration d’indicateurs de suivi de la gestion forestière, consolidation d’un espace de concertation;
  • Un appui à la gestion des Aires protégées au niveau du Corridor de Biodiversité, hors forêt d’Etat, concentré sur des Unités de Conservation type protection intégrale;
  • Un appui à la mise en gestion au niveau de la forêt d’Etat, incluant des actions auprès des potentiels concessionnaires, une contribution et un suivi du plan de gestion, un programme de recherche et un projet pilote REDD.
     
Impacts
  • Le projet est vecteur de conservation d’un patrimoine forestier riche mais également de développement de l’économie locale à travers une exploitation durable de ce patrimoine.
  • Impliquer sur un même projet une multitude d’acteurs : des institutions publiques aux communautés traditionnelles en passant par les propriétaires forestiers, les entreprises concessionnaires et les instituts de recherche.
     
01/06/2010
project start date
31/12/2013
project end date
02/04/2010
project grant date
3 ans
Duration of funding
financing tool
5 457 759 EUR
amount of the program
1 600 000
EUR
amount of FFEM funding
Achevé
status
Gret (Groupe de recherche et d’échange technologique)
beneficiaries
Ministère de la Transition écologique et solidaire
institution responsible
Etat Amapa
Conservation International
co-financiers

Chargée de projets – Constance Corbier-Barthaux  
Tél : +33 (0)1 53 44 34 83
corbier@afd.fr