• logo linkedin
  • logo email
Réduire la vulnérabilité aux effets du changement climatique et assurer la durabilité environnementale et socio‐économique sur le long terme de la métropole de Guatemala, à travers la mise en place d'instruments de planification et d'aménagement du territoire, et la mise en oeuvre d'actions de gestion, de protection et de restauration des biens et des espaces naturels.
Contexte

Capitale d’un pays régulièrement victime de catastrophes naturelles, Guatemala se classe parmi les 10 métropoles du monde les plus vulnérables aux risques climatiques et première en nombre d’accidents dus aux risques climatiques en Amérique Latine. Les 13 communes de la grande région métropolitaine concentrent près de 20% de la population du pays, et constituent la métropole la plus peuplée d’Amérique Centrale. Toutes les projections prévoient une détérioration des conditions et l’aggravation de la vulnérabilité déjà sévère de la ville de Guatemala.

Le projet s’inscrit dans les directives d´action établies par la « Loi contre le Changement Climatique » (2013), qui charge les Conseils Départementaux de Développement (CODEDE) et les municipalités d’assumer la priorité de l'aménagement du territoire, comme un instrument pour l'adaptation et la réduction des effets du changement climatique.

Descriptif

Le projet est structuré en cinq composantes

  • Planifier une stratégie urbaine pour l'adaptation au changement climatique et la valorisation des infrastructures vertes : proposer des solutions de planification sur la composante verte à différentes échelles, municipales, métropolitaine et nationale, avec la promulgation d’une loi.
  • Etablir la ceinture verte de la métropole de Guatemala pour réduire la vulnérabilité et la protection des écosystèmes : favoriser l’émergence de parcs naturels dans la ville afin d’agir pour la protection de la biodiversité, pour la valorisation des espaces naturels et pour assurer la recharge hydrique de la ville.
  • Gérer deux micro‐bassins versants et leurs quartiers précaires et proposer des solutions pour l’intégration dans ce périmètre restreint de chaque micro‐bassin des quartiers précaires et des parcs.
  • Participer, concerter la zone urbaine et valoriser l’appropriation par les habitants pour continuer la réflexion sur les liens entre les ravins et la ville à travers l’organisation d’un atelier urbain.
  • Gestion institutionnelle et fonctionnement.
Impacts

Grâce au développement d´expériences et d´instruments reproductibles pour une gestion urbaine durable, le projet
augmente la résilience de la métropole de Guatemala aux effets du changement climatique, il permet d’établir une trame verte métropolitaine et contribue à la préservation des zones de recharge hydrique sur le long terme.
 

01/09/2016
project start date
31/12/2020
project end date
12/05/2016
project grant date
4 ans
Duration of funding
Guatemala City
location
financing tool
4 421 000 EUR
amount of the program
1 510 000
EUR
amount of FFEM funding
En cours
status
FUNDAECO (Fondation pour l’Ecodéveloppement et la Conservation)
beneficiaries
Ministère de la Transition écologique et solidaire
institution responsible
CONAP
FCA
Fondation Alstom
INAB
TNC
USAID
co-financiers

Janique Etienne, chef de projet

Tel.: +33 (0)1 53 44 35 04

etiennej@afd.fr

 

 

  • sur la même région