• logo linkedin
  • logo email
Cameroun 2015 © D.Simon, FFEM
Le collectif Dynafac, soutenu par le FFEM, met en ligne son nouveau site internet. Cette nouvelle plateforme d’échange mettra en valeur le développement des compétences techniques et scientifiques réalisé par Dynafac en faveur des forêts d’Afrique centrale

Le collectif Dynafac est composé d’acteurs et institutions du milieu forestier qui œuvrent pour une meilleure gestion et un meilleur aménagement des forêts en Afrique centrale. Son objectif est de faciliter l’échange et l’appropriation des résultats des recherches menées sur les forêts, par les pouvoirs publics nationaux. Le site internet Dynafac présente notamment les différents projets portés par Dynafac, et soutenus par le FFEM.

  • Le projet DynAfFor vise à améliorer les connaissances scientifiques et techniques sur la dynamique des forêts, à améliorer les outils d’aide à la décision en matière d’aménagement forestier, et à mobiliser les acteurs pour améliorer les pratiques d’aménagement.

Le bassin du Congo concentre une biodiversité particulièrement riche, mise en danger par l’exploitation forestière intensive. Pour promouvoir une gestion durable des forêts d’Afrique centrale, DynAfFor favorise les recherches scientifiques permettant une meilleure compréhension du milieu et la mise en place d’outils de suivi et d’exploitation durable des forêts à destination des entreprises privées et des administrations publiques. Ce projet permet également le développement économique local et une redistribution des ressources générées par le secteur forestier.

  • Le projet P3FAC (Partenariat Public Privé pour gérer durablement les forêts d’Afrique Centrale) s’inscrit dans la continuité de DynAfFor et se concentre sur les forêts de cinq pays d’Afrique centrale : le Cameroun, le Congo, le Gabon, la République centrafricaine et la République démocratique du Congo qui regroupe aujourd’hui près de 10 % de la biodiversité mondiale. L’objectif est de préserver cet écosystème tout en permettant le développement d’une économie durable fondée sur une exploitation responsable des essences d’arbres et des produits forestiers non ligneux (PFNL). Pour cela, le projet P3FAC s’appuie sur les données scientifiques pour établir des plans d’aménagement forestiers assurant une planification de la gestion sur le long terme. A cela s’ajoute également, une volonté de favoriser les échanges et les retours d’expérience entre les trois bassins tropicaux d’Afrique, d’Asie et d’Amérique.

Le site de Dynafac présente également un troisième projet soutenu par le FFEM.

  • Le projet paysages forestiers Nord-Congo (PPFNC), dont l’objectif est de maintenir les équilibres écologiques et d’assurer un développement raisonné de l’ensemble du paysage Nord-Congo

Ce projet concentre son action en République du Congo, où se trouvent des territoires encore relativement préservés. Il adopte une approche intégrée du territoire dite « paysage », en prenant en compte tous les usages de cet espace. Il participe à l’amélioration de la lutte anti-braconnage, à la concentration des activités agricoles et forestières dans les zones de développement communautaire et périphéries urbaines et à la gestion durable des forêts, alliant conservation de la biodiversité et développement économique et social.