• logo linkedin
  • logo email
Ssulubaai-SRP-reef © Corinne Bourbeillon13_1
Très sensible au changement climatique, la biodiversité marine de Méditerranée est aussi menacée par les activités économiques humaines. Pour mieux la protéger, le FFEM finance un projet visant à sécuriser les coûts de gestion des aires marines protégées existantes et à mettre en réseau les acteurs de la conservation de ce milieu.
Contexte

La Méditerranée concentre près de 10 % de la biodiversité marine mondiale, avec un fort niveau d’endémisme, et comprend 1 231 aires marine protégées qui couvrent 7,14 % de sa surface. Reconnues comme des outils efficaces pour protéger les écosystèmes marins tout en favorisant le développement économique durable, les aires marines protégées (AMP) sont toutefois sous-financées et rencontrent souvent des difficultés de gestion et de fonctionnement.

Fondée conjointement par la France, Monaco et la Tunisie, l’Association pour le financement durable des AMP de Méditerranée (M2PA), aujourd’hui appelée le MEDFund, se prépare avec le soutien du FFEM, à initier la première capitalisation d’un fonds fiduciaire (fonds de dotation) dédié au financement sur le long terme de la gestion des aires marines protégées en Méditerranée.

Descriptif

Le projet a six composantes :

  • Établir et structurer un fonds fiduciaire pour les aires marines protégées de Méditerranée, grâce à une analyse de leurs besoins financiers, et à des collaborations avec les pays et les organisations régionales.
  • Mobiliser les ressources financières nécessaires à la capitalisation du Fonds et contribuer à la première capitalisation du fonds fiduciaire 
  • Financer en phase pilote les premiers appuis aux aires marines protégées méditerranéennes.
  • Instaurer des partenariats avec des fonds environnementaux régionaux analogues, et mettre en œuvre une stratégie de communication.
  • Consolider la structure du secrétariat de la M2PA/MedFund.
  • Évaluer le projet, à la fois durant la phase pilote d’appui aux aires et en fin de parcours.
Impacts
  • Contribution au développement économique des territoires marins et côtiers, notamment par le biais d’un tourisme écoresponsable et d’une pêche durable.
  • Protection d’espaces marins très sensibles.
  • Valorisation durable des ressources marines et côtières.
  • Constitution d’un réseau d’aires marines protégées bien coordonnées et gérées efficacement.
Caractère exemplaire et innovant

Ce projet met en œuvre des solutions innovantes en matière de gouvernance, notamment en promouvant la cogestion entre les pouvoirs publics et les acteurs de la société civile. Il vise à développer des financements innovants pour la conservation de la biodiversité. A long terme, il entend sécuriser la bonne gestion des aires marines protégées et créer un espace de coordination inter-bailleurs à l’échelle méditerranéenne. Cette approche permet d’instaurer les bases d’un dialogue politique plus riche entre les pays et les acteurs de la conservation.

01/04/2018
Date de début du projet
31/12/2022
Date de fin du projet
01/03/2018
Date d'octroi du projet
4 ANS
Durée du financement
Secteurs
Méditerranée
Localisation
Outils de financement
7 369 000 EUR
Montant du financement
1 540 000
EUR
Montant du financement FFEM
Achevé
État
Association pour le financement durable des AMP de Méditerranée (M2PA) ou « le MEDFund »
Bénéficiaires
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
AFD
Fondation Prince Albert II
Association pour le financement durable des AMP de Méditerranée (M2PA)
FEM Gouvernement de Monaco
Cofinanceurs