• logo linkedin
  • logo email
 AFD Nicolas Hertkorn DSC00111 Morarano PN Andringitra 04 2008
Encourager à Madagascar, Guinée, Mozambique et Ouganda l’investissement sans perte nette de biodiversité, tout en générant des financements additionnels pour la conservation.
Contexte

Le projet fait partie d’un programme international dans quatre pays d’Afrique ciblés Madagascar, Guinée, Mozambique, Ouganda en raison de la biodiversité remarquable qu’ils abritent et de l’essor qu’y connaissent les secteurs économiques à forts impacts environnementaux.
Il entend définir un cadre institutionnel et des mécanismes de compensation visant une « absence de perte nette de biodiversité » tout en générant des fonds supplémentaires pour la conservation de cette dernière.
 

Descriptif

Le projet est structuré en cinq composantes :

  • Evolution du cadre politique pour introduire des mécanismes de compensation écologique adaptés au contexte national : analyse et optimisation du cadre légal et institutionnel pour assurer le bon respect de la hiérarchie d’atténuation et l’introduction de mécanismes de compensation écologique adaptés au contexte national.
  • Cartographie et mesure de données écologiques pour planifier la compensation : analyse des systèmes d’information écologique, création de supports de mesure, d’analyse et de priorisation visant l’absence de perte nette de biodiversité et le renforcement des capacités nationales.
  • Sécurisation à long terme des mesures compensatoires : développement d’outils juridiques et financiers pour la bonne exécution des mesures d’atténuation et de compensation.
  • Intéresser le secteur privé, catalyser ses initiatives et capitaliser sur les leçons à tirer de ses initiatives.
  • Renforcement des capacités et Capitalisation. Sensibilisation des parties prenantes par des visites et la dissémination des résultats.
Impacts
  • un cadre politique incitatif pour des investissements vise une absence de perte nette répondant aux meilleures pratiques d’atténuation des impacts sur la biodiversité est élaboré dans chaque pays en 2018 ;
  • les entreprises dans les secteurs à fort impact potentiel sur la biodiversité sont sensibilisées et leurs initiatives d’atténuation d’impact suivies, documentées et évaluées en 2018.
     
01/01/2015
Date de début du projet
31/12/2019
Date de fin du projet
03/12/2014
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Outils de financement
6 188 537 EUR
Montant du programme
1 500 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
Wildlife Conservation Society (WCS)
Bénéficiaire(s)
Agence Française de Développement
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
AFD
Biotope
Fondation Mava
Forest Trends
PNUD Ouganda
Rio Tinto QMM
Cofinanceur(s)

Chargée de projets – Constance Corbier-Barthaux
corbierc@afd.fr