• logo linkedin
  • logo email
CZZ 2303-Laos © C. du Castel
La région Indo-birmane est une priorité internationale en termes de conservation de la biodiversité mondiale. L’objectif du projet est d’améliorer l’état de la biodiversité dans six paysages terrestres et un paysage marin situés dans les trois pays Birmanie, Cambodge, Laos, en appuyant la gestion des aires protégées et promouvant l’adoption par le secteur privé de pratiques environnementales et sociales durables.
Contexte

La région Indo-birmane est l’un des hotspots de biodiversité le plus menacé à l’échelle mondiale. De nombreuses aires protégées ont été créées au cours des 20 dernières années au sein de paysages semi-naturels où réside une forte densité de population. Ces aires protégées ont besoin d’appui pour développer des modèles de gouvernance et de gestion opérationnelle qui intègrent les populations locales, le « petit » secteur privé  et le secteur agro-industriel.
Le projet entend développer, en s’appuyant sur une approche d’aménagement du territoire, des modèles de gestion intégrée  de paysage qui garantissent à la fois la conservation de la biodiversité, le maintien des services rendus par les écosystèmes et l’amélioration des conditions de vie des populations locales.

Descriptif

Le projet comporte cinq composantes :

  • Améliorer l’efficacité de gestion des aires protégées dans 6 paysages cibles (infrastructures, surveillance, renforcement des capacités, suivi écologique, planification de l’utilisation des terres en périphérie).
  • Développer le secteur privé en périphérie des aires protégées (écotourisme, agriculture biologique).
  • Appuyer le développement de partenariats public-privé avec le secteur industriel. 
  • Intégrer des critères environnementaux et sociaux dans le choix des investissements du secteur bancaire la région.
  • Partager les expériences innovantes du projet à l’échelle régionale grâce à une politique ambitieuse de communication et de capitalisation des acquis du projet.
Impacts
  • Améliorer l’efficacité de la gestion du réseau d’aires protégées sur plus de 2,5 millions hectares de paysages riches en biodiversité ;
  • Développer des entreprises axées sur la préservation de la biodiversité, climato-intelligentes qui assurent des bénéfices économiques aux communautés ;
  • Développer des scénarios d'investissement qui intègrent les aspects climatiques, économiques et environnementaux élaborés avec la participation du secteur privé et les partenaires publics pour les paysages cibles ;
  • Intégrer pour les banques et les institutions financières de meilleures sauvegardes ESG (Critères de sauvegarde environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans leurs stratégies d'investissement et portefeuilles ;
  • Améliorer des pratiques de gouvernance des forêts, de gestion des aires protégées et de gestion communautaire des ressources par une meilleure coordination et un meilleur échange d’informations.
     
18/09/2018
Date de début du projet
31/12/2022
Date de fin du projet
01/06/2018
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Outils de financement
9 221 904 EUR
Montant du programme
1 100 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
Wildlife Conservation Society (WCS)
Bénéficiaire(s)
Agence Française de Développement
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet

Chargée de projets – Constance Corbier - Barthaux
corbierc@afd.fr
 

  • sur la même région