• logo linkedin
  • logo email
Ayorou Pirogue 7 Niger © Irene-Alvarez
Améliorer la gestion concertée et durable des ressources en eau des systèmes aquifères transfrontaliers d’Iullemeden (SAI) et du Taoudeni/Tanezrouft (SAT) et du fleuve Niger dans un contexte de changements climatiques.
Contexte

Le projet GICRESAIT s’inscrit dans la continuité du projet de « Gestion Concertée des risques hydrogéologiques dans le système aquifère d’Iullemeden », ou « projet SAI », mené entre 2004 et 2009. L’enjeu de connaissance de la ressource en eau souterraine est  particulièrement fort, dans la mesure où les pays du Sahel commencent à s’intéresser à cette ressource partagée, gérée jusqu’ici « en aveugle » et de façon individuelle.

Le passage d’une économie agricole reposant sur une ressource en eau saisonnière à une agriculture plus « pérenne » représente un important levier de développement économique et social pour les pays du Sahel. En offrant une ressource en eau tout au long de l’année aux populations rurales, les pays concernés espèrent limiter l’exode rural et la surpopulation en périphérie des grandes villes.  

Descriptif

Le projet se décline en 4 composantes :

  • Amélioration des connaissances et évaluation des ressources en eau de l’ensemble du système.
  • Evaluer la vulnérabilité de la ressource en eau du système et mettre en place un cadre de concertation entre les pays.
  • Renforcement des capacités, sensibilisation et communication.
  • Pilotage et conduite de projet.
Impacts
  • Gestion intégrée et concertée des ressources en eaux souterraines, moins exposées à la sécheresse, dans le but d’augmenter la résilience des systèmes socio-économiques face aux risques climatiques à moyen et long termes.
  • Améliorer la production agricole et l’accès à l’eau potable dans les zones rurales éloignées du fleuve et lutter contre la désertification et la dégradation des terres.
la production agricole et l’accès à l’eau potable dans les zones rurales éloignées du fleuve et lutter contre la désertification et la dégradation des terres.
01/09/2011
Date de début du projet
31/12/2014
Date de fin du projet
06/07/2011
Date d'octroi du projet
3 ans
Durée du financement
Abuja
Localisation
Outils de financement
2 039 650 EUR
Montant du programme
499 380
EUR
Montant du financement FFEM
Achevé
Statut
Observatoire du Sahara et du Sahel (OSS)
Bénéficiaire(s)
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
contrepartie Bénéficiaires
OSS
Facilité Africaine de l’Eau
Cofinanceur(s)

Chargée de projets - Janique Étienne 
Tél : +33 (0)1 53 44 35 04
etiennej@afd.fr
 

  • sur la même région