• logo linkedin
  • logo email
2016-Marrakech Hammams Entrée Hammam réhabilité © D.Richard, FFEM
ENTRE SERVICE ESSENTIEL ET IMPÉRATIF ENVIRONNEMENTAL
Les hammams font partie intégrante de la culture marocaine. Leur viabilité est menacée par une augmentation de leurs coûts en combustibles et en eau et les pollutions qu’ils génèrent. Le programme vise à répondre à ces défis par l’introduction dans les hammams de technologies et de pratiques propres et économes.
Contexte

Le hammam, élément incontournable de la culture marocaine, est un gros consommateurs de bois-énergie et d’eau.
Dans un contexte de raréfaction de ces ressources au Maroc et d’augmentation de leur prix, la modernisation énergétique des hammams devient une nécessité à la fois environnementale et économique, dont dépend leur pérennité. Or, le secteur des hammams est à la traîne par rapport à de nombreux autres secteurs en termes de capacité d’évolution, constat qui a amené son ministère de tutelle, le Ministère de l’Artisanat, à se saisir du défi en impulsant une réflexion stratégique autour de sa modernisation, sur les plans sanitaire, social, économique, environnemental.

Le programme s’inscrit pleinement dans cette dynamique.

Descriptif
  • réaliser 10 projets de démonstration qui font l’objet d’un accompagnement et suivi technique spécifique ;
  • appuyer à l’émergence dans le secteur privé (bureaux d’étude, fournisseurs etc.) d’une offre de services et technologies répondant au besoin de modernisation des hammams ;
  • expérimenter un mécanisme d’avance d’investissements des hammams via un fonds de roulement dédié ;
  • élaborer des outils d’aide à la décision d’investissement pour les propriétaires et exploitants de hammam.

Le programme stimule en premier lieu les initiatives existantes et les solutions matures tout en favorisant l’émergence d’un marché de solutions plus innovantes et complexes, pas ou peu diffusées dans le secteur des hammams mais ayant fait leur preuve dans d’autres  contextes. Les domaines d’intervention du programme dans la modernisation des hammams sont l’approvisionnement et le conditionnement du combustible, la production et la distribution d’eau chaude et de chaleur et la gestion de l’eau chaude sanitaire.
Le programme cible prioritairement les hammams de grande capacité, aptes à se moderniser et consommateurs de bois-énergie. Les projets de démonstration sont réalisés sur tout le territoire du Royaume du Maroc ; certaines villes sont visées en priorité : Casablanca, Rabat et Chefchaouen.
 

Impacts

En 2015 et 2016, cinq hammams-vitrine ont été rénovés pour un coût de travaux de 4 000 000 Dh (360 000 €). Plus de 50% a été financé par des crédits à taux zéro. L’économie annuelle réalisée par chaque propriétaire est de l’ordre de 100.000 à 200.000Dh, alors que les émissions de CO2 évitées représentent souvent 50 à 60%.

Autres résultats attendus :

  • Aider à l’émergence d’un marché d’équipements et de services performants et stimuler l’économie liée au secteur du hammam et plus particulièrement les fournisseurs, installateurs, bureaux d’étude. En favorisant la viabilité des hammams et la pérennité du secteur, le programme contribue à préserver les fonctions sociales très importantes qu’ils jouent dans la société marocaine en tant que lieu de rencontre (notamment pour les femmes), d’hygiène, de passage avant de nombreux rituels religieux ou civils.
  • Générer des améliorations au niveau sanitaire en réduisant la pollution atmosphérique, aspect particulièrement important dans une ville très polluée comme Casablanca. Il améliore de manière directe l’environnement proche des hammams qui subit souvent ses fumées polluantes. Les conditions sanitaires de travail et de vie des fernatchis sont améliorées par ces installations techniques. Le programme, plus largement, a pour effet d’impliquer les gestionnaires de hammams dans la préservation de l’environnement et la recherche de l’efficacité.

la préservation de l’environnement et la recherche de l’

01/01/2014
Date de début du projet
31/12/2018
Date de fin du projet
29/11/2013
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Casablanca
Localisation
Outils de financement
2 676 859 EUR
Montant du programme
1 000 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
GERES  
Bénéficiaire(s)
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
GERES Propriétaires des Hammams  
Cofinanceur(s)

Dominique Richard, chef de projet

richardd@afd.fr