• logo linkedin
  • logo email
diapo - Instituer une gestion durable des écosystèmes aquatiques continentaux en Afrique intertropicale - Visuel
Préserver durablement les ressources en eau potable sur trois lacs des risques de prolifération de cyanobactéries toxiques : protection et restauration des écosystèmes aquatiques.
Contexte

La préservation de la ressource en eau destinée à l’alimentation des populations humaines constitue l’un des enjeux majeurs du XXIe siècle. Certaines zones du globe sont concernées au premier titre par la gestion durable de cette ressource stratégique. En Afrique intertropicale, dans un contexte de croissance démographique très important, le manque de moyens techniques et financiers ne permet pas de développer des stratégies de surveillance de la qualité de l’eau à long terme.

Descriptif

Le projet est divisé en quatre étapes :

  1. Réaliser une analyse approfondie de la qualité de l’eau et étudier les pollutions majeures présentes dans son environnement proche.
  2. Définir les problèmes observés, en terme de qualité de l’eau, et définir les paramètres de qualité à suivre dans le cadre d’un programme de surveillance à long terme. Ce programme de surveillance sera organisé et mis en œuvre, en lien avec des partenaires techniques formés et compétents.
  3. Discuter de manière approfondie avec les populations locales, les acteurs économiques et les institutions, pour mettre en place des mesures de préservation et de restauration de la qualité de l’eau sur les trois lacs étudiés. Ces mesures pourraient porter sur une modification des pratiques locales quant à l’usage de l’eau (réduction de l’utilisation des fertilisants et des produits phytosanitaires, développement des structures d’assainissement). A un niveau institutionnel, ces mesures pourraient aussi intégrer la mise en place de contrats de milieux, dispositifs locaux permettant de mettre en place des périmètres de protection de la ressource.
  4. Valoriser ce travail, au niveau scientifique, mais aussi au niveau local en visant les jeunes générations par des interventions dans les écoles.
Impacts
  • Cartographie locale des activités socio-économiques affectant la ressource en eau ou dépendant de cette ressource, bilan des pollutions s’exerçant sur les écosystèmes aquatiques, définition des besoins/contraintes de ces usages vis-à-vis de la ressource ;
  • Mettre en œuvre d’un programme de surveillance à long terme, avec des outils  pour gérer une situation de crise ;
  • Définir des mesures adaptées de préservation/protection des sites ;
  • Sensibiliser et faire prendre conscience par les institutions, les populations locales, et les jeunes générations, de la nécessité de protéger la ressource en eau.
     
01/01/2015
Date de début du projet
31/01/2018
Date de fin du projet
03/12/2014
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Outils de financement
4 130 000 EUR
Montant du programme
1 050 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
Institut d’Ecologie et des Sciences de l’Environnement de Paris (IEES)
Bénéficiaire(s)
Agence Française de Développement
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
Autres partenaires
AFD
Cofinanceur(s)

Janique Etienne, chef de projet

Tel.: +33 (0)1 53 44 35 04

etiennej@afd.fr