Journée mondiale de l’Océan : le FFEM lance l’Initative Mangroves

publié le 08 juin 2019
  • logo linkedin
  • logo google plus
  • logo email
Mangrove
A l’occasion de la Journée mondiale de l’Océan, le Fonds français pour l’environnement mondial (FFEM) lance l’Initiative Mangroves.

L’objectif de cette initiative est de construire collectivement, sur la base d’expériences ayant prouvé leur efficacité, un argumentaire solide sur l’intérêt et les moyens de restaurer les mangroves dans le monde. L’Initiative se concentre actuellement sur 4 projets du FFEM qui présentent de nombreux points communs et des objectifs convergents, et qui se déploient dans différentes régions du globe : en Asie, en Afrique de l’ouest, en Amérique centrale et dans l’Océan Indien. 


La mangrove joue un rôle majeur dans l’atténuation et la régulation des impacts du changement climatique : elle est à la fois un rempart contre la violence des tempêtes et elle contribue à la séquestration et au stockage du carbone. Elle est également essentielle au maintien des populations locales avoisinantes, notamment en tant qu’habitat et nurserie d’espèces exploitées pour le développement économique local. L’initiative Mangroves envisage le rôle de la mangrove en tant que solution fondée sur la nature : à travers la restauration des fonctionnalités écologiques des mangroves, la restauration des conditions de milieu et des usages favorables à leur régénération naturelle, l’ingénierie écologique, ou encore les solutions « grises et vertes », qui combinent infrastructures et solutions douces.

Le FFEM soutient depuis plusieurs années des projets de renforcement de la résilience côtière et d’adaptation au changement climatique. A travers l’Initiative Mangroves, il souhaite développer les échanges d’expériences entre des projets de protection et de régénération de littoraux à mangroves, alimenter la connaissance scientifique et technologique, capitaliser et valoriser leurs acquis.