Lier l'amélioration des pratiques d'élevage nomade à la production d'un cachemire durable dans le désert de Gobi

  • logo linkedin
  • logo email
Cachemire 4 © Pearly Jacob
Lutter contre la dégradation des pâturages dans le désert de Gobi tout en proposant de développer une filière de cachemire durable respectueuse de l’environnement dans lequel il est produit.
Contexte

La province de Bayankhongor est située au sud-ouest de la Mongolie, dans la région des grands lacs, à l'extrémité nord du désert de Gobi, elle est caractérisée par un territoire semi-aride principalement couvert par une steppe désertique à végétation clairsemée, et par la présence de lacs et rivières, pouvant être asséchés certaines années où les précipitations sont plus faibles. Sous un climat continental, la zone connaît des températures extrêmes (hiver comme été).
La moyenne annuelle des précipitations est de 100 mm/an.

Le projet, intervient en complément du projet « Cachemire durable » financé par l’Union Européenne sur les baghs de Jinst er Bogd et mis en œuvre par AVSF de 2014 à 2016, en y ajoutant 3 soums : Shinejinst, Bombogor et Baatsagaan.

Descriptif

La zone du projet  couvre 5 soums (unité territoriale mongole équivalant à un département français), sélectionnés en particulier pour  leur complémentarité en termes de zones agroécologiques et de problématiques d’élevage des chèvres cachemire :

  • Bombogor : 3044 km² - 2584 habitants
  • Baatsagaan : 5395 km² - 3599 hab.
  • Jinst : 5313 km² - 2023 habitants
  • Bogd : 3993 km² - 2900 habitants
  • Shinejinst : 16501 km² - 2187 habitants

La surface totale de la zone est de 34 246  km², soit plus de 3 millions d’hectares. Le projet crée des zones pilotes, où les acteurs locaux se révèlent plus intéressés et porteurs qu’ailleurs, dans le but final d’assurer une réplication des modèles mis au point par le projet, sur la base d’exemples réussis, dans chaque soum.

Le projet se structure autour de 4 composantes :
Mise en œuvre et diffusion de pratiques d’élevage nomade améliorées.

  • Renforcement des capacités des acteurs non étatiques locaux, afin de promouvoir une agriculture et une production agricole durables
  • Création d’une filière de cachemire durable.
  • Gestion de projet et diffusion des résultats.

 

Impacts
  • économique et social : le projet concoure au développement local par la création de revenus additionnels et d’emplois dans la région afin de favoriser la pérennisation d’un élevage traditionnel et contribuer au développement des régions ciblées. La génération de revenus liée à la création d'une filière cachemire durable permet d'assurer la viabilité économique et financière du programme.
  • environnemental : les acquis du projet contribuent aux engagements de la Mongolie au regard de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification qui va endiguer la dégradation des terres dans les zones arides, semi-arides et subhumides sèches.  En termes de biodiversité, ces espaces abritent des espèces tout à fait spécifiques, dont le maintien contribue  à préserver la biodiversité mondiale. 
01/01/2015
Date de début du projet
31/12/2019
Date de fin du projet
03/12/2014
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Mongolie
Localisation
Outils de financement
3 598 797 EUR
Montant du programme
1 200 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
AVSF
Bénéficiaire(s)
Ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
AVSF
Fondation Humus
Ministère de l’Agriculture de Mongolie (Aimag) et soums (Hural)
Union Européenne
Cofinanceur(s)

Aurélie Ahmim-Richard, chef de projet

ahmim-Richarda@afd.fr