• logo linkedin
  • logo email
CMX 1024-2011 Mai-Mexique-Julien Calas, FFEM
Préserver et restaurer durablement les services rendus à la ville de Mexico par la zone patrimoniale et site Ramsar de Xochimilco, Tláhuac et Milpa Alta, vitaux pour l’adaptation de la ville au changement climatique.
Contexte

La zone patrimoniale de Xochimilco, Tláhuac et Milpa Alta est un pivot de l'équilibre écologique de Mexico et a été classée au Patrimoine mondial de l’Humanité en 1987 pour ses sites archéologiques, son système d’agriculture unique au monde et la richesse de sa biodiversité. Régulation de l’atmosphère, recharge des nappes phréatiques, protection contre les inondations, ou encore importance culturelle et touristique : les services rendus par la zone patrimoniale sont nombreux et essentiels pour une capitale dont la vulnérabilité est forte.

En l’absence d’un aménagement planifié adéquat et face à une pression urbaine croissante, son avenir est menacé.

Descriptif

Le projet est divisé en quatre composantes :

  • Schéma stratégique et de cohérence pour l'aménagement de la zone patrimoniale : un certain nombre d’acteurs agissent indépendamment les uns des autres. Il est nécessaire de définir une stratégie partagée basée sur une parfaite connaissance de la vulnérabilité de la zone. Sur la base d’un diagnostic partagé, il s’agit de proposer une démarche de planification concertée aboutissant à l’engagement de tous les acteurs grâce à la signature de mémorandums d’engagements.
  • Préservation et valorisation du patrimoine naturel et culturel : mettre en œuvre des réponses rapides et concrètes aux enjeux locaux qui se décline en trois axes : le développement de l’agriculture traditionnelle intégrée, la mise en valeur de l'écosystème ainsi que celle du patrimoine culturel.
  • Concertation, participation et valorisation : valorisation de la participation de la population au projet au travers la constitution d’un comité local ad hoc.
  • Pilotage du projet : mettre en œuvre des actions pour favoriser le renforcement des capacités locales de l’Autorité de la zone patrimoniale mondiale naturelle et culturelle de l’humanité de Xochimilco, Tláhuac et Milpa Alta (AZP) et favoriser une capitalisation et des échanges nationaux et internationaux autour du projet.
Impacts
  • Prise en compte au sein du District Fédéral du dernier poumon vert de cette taille dans la ville de Mexico, rempart face aux effets néfastes du changement climatique.
  • Renforcement institutionnel de l’Autorité de la zone patrimoniale mondiale naturelle et culturelle de l’humanité de Xochimilco, Tláhuac et Milpa Alta (AZP).
  • Mise en œuvre d’une stratégie intégrée prenant en compte la multi-dimensionnalité (ou pluridisciplinarité) d’une approche globale de la zone, approche guidée par des impératifs socio-économiques, environnementaux et patrimoniaux.
     
01/04/2015
Date de début du projet
31/12/2019
Date de fin du projet
03/12/2014
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Outils de financement
3 440 000 EUR
Montant du programme
1 550 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
District Fédéral de Mexico
Bénéficiaire(s)
Agence Française de Développement
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
Ville d’Amiens
Gouvernement de la Ville de Mexico
Cofinanceur(s)

Janique Etienne, chef de projet

etiennej@afd.fr

  • sur la même région