• logo linkedin
  • logo email
Tunisie 07 2014_Crédit FFEM Didier Simon  (44)
Protéger l’environnement littoral en Méditerranée par l’étude des aquifères côtiers de la région de Gabès et des oasis côtières qui en dépendent avec l’objectif d’établir une démarche intégrée de gestion globale des ressources en eaux souterraines, reproductible à d’autres sites d’aquifères côtiers méditerranéens.
Contexte

De par sa situation géographique en bordure de mer et du désert et à l’exutoire du système aquifère saharien septentrional, la région de Gabès en Tunisie a développé de riches écosystèmes : les oasis côtières.
Les écosystèmes ont été valorisés depuis l’Antiquité, par l’agriculture, qui constitue un patrimoine environnemental et culturel extraordinaire.
Le développement socio-économique de ces dernières décennies a conduit à une forte exploitation des aquifères côtiers, qi a tari les sources qui alimentaient les oasis et provoquer l’appauvrissement et la salinisation croissante des sols.
 
La zone d’étude concerne les aquifères côtiers de la région de Gabès et les oasis côtières qui en dépendent, avec une focalisation plus ciblée sur l’oasis de Gabès qui présente des enjeux importants et qui constitue à ce titre un site modèle. Elle se situe dans le gouvernorat de Gabès, même si l’approche hydrogéologique nécessite d’intégrer des connaissances des nappes souterraines jusqu’à la frontière algérienne.
 

Descriptif

Le projet se décline en six composantes :
 

  • Mettre à disposition une connaissance opérationnelle du fonctionnement des aquifères côtiers de la région de Gabès (analyse de la structure géologique et du fonctionnement hydrogéologique);
  • Analyser les usages socio-économiques dépendant de la ressource en eau souterraine, afin de définir les besoins et contraintes de ces usages vis-à-vis de la ressource en eau, en situation actuelle et dans une approche prospective;
  • Analyser le fonctionnement et la sensibilité de l’écosystème oasien, afin de définir son interaction avec la ressource en eau souterraine et de proposer les besoins de cet écosystème en termes de ressources en eau et de règles de gestion de cette ressource;
  • Mettre à disposition un modèle de simulation et une méthodologie de gestion intégrée des ressources souterraines, intégrant les différents scénarios possibles de besoins des usages socio-économiques et des écosystèmes (prise en compte de l’agriculture irriguée);
  • Réaliser des actions de formation des acteurs locaux sur les résultats du projet;
  • Communiquer sur les objectifs et les résultats du projet à l’échelle méditerranéenne.
Impacts
  • Développement local, économique et social de la Tunisie en optimisant durablement les activités agricoles et socio-économiques du secteur, dépendantes de la ressource en eau.
  • Préserver l’environnement mondial en assurant une meilleure gestion des ressources en eau et en protégeant les aquifères côtiers dans le respect des écosystèmes associés et de leur biodiversité.
     

 

01/09/2009
Date de début du projet
31/12/2012
Date de fin du projet
02/04/2009
Date d'octroi du projet
3 ans
Durée du financement
Tunisie
Localisation
Outils de financement
4 000 000 EUR
Montant du programme
950 000
EUR
Montant du financement FFEM
Achevé
Statut
Ministère de l’Agriculture et des Ressources Hydrauliques de Tunisie
Bénéficiaire(s)
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
Autres partenaires
GEF
Cofinanceur(s)

Chargée de projets – Aurélie Ahmim-Richard
Ahmim-Richarda@afd.fr