• logo linkedin
  • logo email
Isolation de bâtiments
Le programme PEEB vise à lancer une initiative internationale dédiée au financement des projets d’amélioration de la performance énergétique des bâtiments à grande échelle dans une dizaine de pays émergents et en développement, à travers une facilité de coopération technique financée sur subvention.
Contexte

Le secteur des bâtiments représente un tiers de la consommation mondiale d’énergie. La France et le PNUE ont lancés lors de la COP21, l’« Alliance Globale pour les Bâtiment et la Construction » (GABC) pour stimuler le développement de stratégies nationales sur la performance énergétique des bâtiments, en donnant plus de visibilité aux engagements des acteurs et en facilitant la réalisation de projets concrets.

Les banques de développement ont un rôle à jouer pour accompagner les pays et les acteurs du bâtiment  dans la transformation du secteur vers une performance énergétique et une réduction des émissions de carbone. Leur intervention est un gage de sécurité et de crédibilité susceptible d’entraîner l’engagement d’investisseurs, à la recherche croissante de rendements financiers couplés à des impacts sociétaux.

Forte de l’implication initiale du FFEM dès 1997, l’AFD conduit depuis une quinzaine d’années des projets dans ce secteur mobilisant des modes d’intervention variés.

Descriptif

La facilité de coopération technique incite les institutions financières internationales et locales à investir dans des bâtiments efficaces en énergie prioritairement sur les constructions neuves de logements ou de bâtiments tertiaires, et sur la réhabilitation thermique de bâtiments, les équipements efficaces en énergie dans le secteur résidentiel ou tertiaire, les réseaux de chaleur ou de froid performants.

Le programme comprend trois phases  :  

  1. le lancement institutionnel permet le bouclage partenarial et la mise à disposition des financements (2016-2017) ;
  2. le déploiement initial (2017-2019) ;
  3. l’élargissement (2020-2022).
Impacts
  • Dans la phase de déploiement initial, les 2 M€ du FFEM permettent de mobiliser 13,3 M€ de dons complémentaires et de mettre en œuvre 400 M€ de projets. Les investissements sont axés prioritairement sur 3 pays identifiés comme favorables et représentatifs de la diversité des besoins et des enjeux : le Maroc, le Mexique et le Sénégal.
  • La phase d’élargissement comprend, en fonction des résultats obtenus sur les trois premières années, l’inclusion de nouvelles géographies, l’évolution des critères d’éligibilité, la spécialisation des financements vers une typologie de bâtiments, et une modification des mécanismes de mise à disposition de subvention permettant de déclencher les opérations en finançant une partie des surcoûts à l’investissement des opérations liées (i) à l’ingénierie additionnelle nécessaire pour définir et mettre en œuvre les mesures d’EE (ii) à l’incitation utile pour faciliter l’intégration de solutions novatrices ou de composantes à temps de retour plus longs dans les investissements d’EE.
01/01/2017
Date de début du projet
31/12/2023
Date de fin du projet
24/10/2016
Date d'octroi du projet
6 ans
Durée du financement
Rabat
Localisation
Outils de financement
13 300 000 EUR
Montant du programme
2 000 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
Villes et pays en développement et émergents impliqués dans l’initiative PEEB
Bénéficiaire(s)
Agence Française de Développement
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet

Chargé de projets – Dominique Richard 
Tél : +33 (0)1 53 44 37 65
 richardd@afd.fr

  • sur la même région