• logo linkedin
  • logo email
CBO 1008-2016-Bolivie calamarca productora © Caritas
Contribuer, à la sécurité alimentaire, à la gestion durable des ressources naturelles dans 7 écorégions de Bolivie, ainsi qu’ au plaidoyer politique aux niveaux local, national et international, pour la mise en place de politiques favorables à l’agriculture familiale paysanne et indigène dans la région andino-amazonienne.
Contexte

En raison de la particularité de ses écosystèmes, répartis entre Andes et Amazonie, la Bolivie présente une biodiversité des plus riches au monde.

Les politiques actuelles volontaristes de préservation de la nature et des modèles traditionnels indiens, n’ont pas réussi à freiner le développement de l’agroindustrie à grande échelle entrainant déforestation à grande échelle et dégradation des sols, tandis que les appuis à l’agriculture familiale durable restent limités.
L’ONG bolivienne CIPCA a développé dans les différentes régions du pays avec les organisations paysannes partenaires, une série de propositions alternatives productives inspirées de l’agroécologie

Descriptif

Le projet se base sur 4 composantes-clés :

  • Consolidation de modèles de production agroécologique, assistance technique apportée par le CICPA et adaptée aux conditions des différentes zones d’intervention.
  • Mise en œuvre d’un programme de recherche sur les modèles agroécologiques soutenus, en alliance avec des instituts de recherche, met l’accent sur leurs co-bénéfices climat.
  • Création d’espaces d’échanges et coordination entre la société civile et les pouvoirs publics et la mise en place d’accords de coopération pour le soutien aux agricultures familiales durables.
  • Conception d’outils de financement sur fonds publics et bancaires permet la mise en échelle de la proposition agroécologique, en articulation avec l’AFD.
Impacts
  • Les familles paysannes indiennes dans 30 communes de Bolivie ont amélioré leurs systèmes de production, sécurité alimentaire, revenus et résilience au changement climatique. Leurs pratiques sont adoptées par d’autres familles des territoires d’intervention du projet.
  • Le CIPCA a mis en place un dispositif concerté de recherche de moyen terme avec ses partenaires de l’université et un système innovant de suivi de l’impact climat des modèles agroécologiques appuyés. Ces travaux font l’objet d’au moins 8 publications.
  • 7 espaces pluriels d’échanges de connaissances et de technologies fonctionnent avec une meilleure coordination entre société civile et pouvoirs publics. Ils permettent qu’à la fin du projet l’affectation de budgets publics à l’agriculture familiale ait augmenté de 20% dans les communes de la zone de couverture.
  • La mise à l’échelle de la proposition agroécologique est financée par des programmes publics et de coopération additionnels aux fonds AFD et FFEM et par la mise en place de produits financiers développés avec le secteur bancaire bolivien.
     
01/07/2016
Date de début du projet
31/12/2019
Date de fin du projet
04/07/2016
Date d'octroi du projet
3 ans
Durée du financement
Outils de financement
4 170 000 EUR
Montant du programme
950 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
Secours Catholique Caritas France
Bénéficiaire(s)
Agence Française de Développement
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
AFD
Agence de l'eau RMC)
CICPA / CIDSE - CARITAS.
SCCF
Cofinanceur(s)

Chargée de projets – Aurélie Ahmim-Richard
Ahmim-Richarda@afd.fr
 

  • sur la même région