• logo linkedin
  • logo email
Suivi des risques côtiers et solutions douces au Bénin, Sénégal et Togo
Le projet « Solutions douces et suivi des risques côtiers au Bénin, Sénégal et Togo» mis en œuvre par le Centre de Suivi Ecologique (CSE) de Dakar, combine un renforcement ciblé des compétences des acteurs clés de la gestion des risques littoraux au Bénin au Sénégal et au Togo avec des activités démonstratives de terrains, de mise en place de solutions douces, sur des sites pilotes dans ces trois pays.
Contexte

Le recul du trait de côte observé sur de nombreux littoraux d’Afrique de l’Ouest découle de facteurs divers, naturels, liés au changement climatique mais aussi d’origine humaine.
Conscient de l’impact croissant des risques côtiers, les onze pays de l’UEMOA ont affirmé, en 2011, leur volonté de mettre en commun leurs moyens pour la création d’une Mission d’Observation du Littoral Ouest Africain (MOLOA) dont la coordination régionale est assurée par le Centre de Suivi Ecologique (CSE), basé à Dakar. Ce projet s’inscrit dans le cadre du programme régional WACA (West Africa Coastal Areas) d’assistance technique au développement durable du littoral d’Afrique de l’Ouest, pour  lutter contre l’érosion et les inondations côtières, soutenu par la Banque mondiale.
 

Descriptif

Le projet est structuré en quatre composantes :

  • Appui au fonctionnement de la MOLOA, de ses partenaires et renforcement de ses moyens.
  • Production de données relatives à la compréhension des risques littoraux et renforcement des compétences de la MOLOA, de ses partenaires et des organes de gouvernance.
  • Actions pilotes pour l’adaptation et la réduction des risques côtiers (méthodes douces).
  • Communication, capitalisation et échanges scientifiques
Impacts
  • consolider une gouvernance partagée des zones côtières, à travers le renforcement du mécanisme régional et des mécanismes nationaux d’observation des littoraux d’Afrique de l’ouest qui permettent de disposer de données fiables et à jour sur l’état et les pressions que subit la frange littorale ;
  • préserver les écosystèmes et limiter l’artificialisation du littoral, en identifiant et valorisant la contribution des aires protégées et espaces naturels à la résilience des littoraux ouest africains ;
  • renforcer la connaissance des milieux et des pressions, les systèmes de suivi, à travers la mise en œuvre d’études spécifiques et le renforcement du système mis en place par la MOLOA ;
  • améliorer la résilience des territoires face aux aléas naturels et aux effets des changements climatiques, à travers la mise en œuvre de solutions pilotes douces de protection des côtes.
     
01/11/2018
Date de début du projet
31/12/2022
Date de fin du projet
20/03/2018
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Dakar
Localisation
Outils de financement
10 216 643 EUR
Montant du programme
1 277 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
Centre de Suivi Ecologique (CSE) de Dakar
Bénéficiaire(s)
Agence Française de Développement
Ministry for the Ecological and Inclusive Transition
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
AFD
Banque Mondiale
CEREMA
Cofinanceur(s)

Chargée de projets - Janique Etienne 
etiennej@afd.fr
 

  • sur la même région