• logo linkedin
  • logo email
2016 - TyCCAO © Hélène Sabathie-Akonor (6)
Le projet Typha Combustible Construction Afrique de l’Ouest (TyCCAO) contribue à la transition énergétique et la lutte contre le changement climatique, en développant l’utilisation de combustibles d’origine renouvelable et l’efficacité énergétique dans le bâtiment grâce à la massification et la dissémination de produits élaborés à base de typha, un roseau invasif qui prolifère dans le bassin du fleuve Sénégal.
Contexte

Le Sénégal et la Mauritanie, comme la majorité des pays d’Afrique sub-saharienne, sont confrontés à deux enjeux cruciaux : le besoin en énergie pour le développement, et le changement climatique envers lequel ces pays sont particulièrement vulnérables.

Au Sénégal comme en Mauritanie (zone frontalière), une plante sauvage aux propriétés particulièrement intéressantes sur le plan énergétique, peut contribuer à répondre à ces problématiques : le typha. La valorisation du typha permettrait d’endiguer sa prolifération dans le bassin du fleuve Sénégal, aujourd’hui source de préoccupation pour la santé publique, la sécurité de l’approvisionnement en eau ou encore le maintien de la biodiversité dans la zone.

La structuration d’une filière transfrontalière de transformation du typha contribuera à un apport en matière première combustible pour la production d’énergie ainsi qu’en matériaux de construction isolants.

Descriptif

Le projet TyCCAO est structuré en quatre volets :

  • Connaissance et gestion de la ressource : afin de maîtriser les risques d’envahissement et d’assurer des modes de valorisation optimaux, il apparaît essentiel d’affiner la connaissance du fonctionnement du Typha australis et de cartographier son développement dans le milieu. Cela contribue à l’élaboration d’un plan de gestion de la ressource typha ainsi que la structuration et la pérennisation de sa chaîne de valorisation ;
  • Valorisation du typha comme combustible : accompagner des entrepreneurs dans la mise en place de 3 unités industrielles de valorisation du typha en charbon, ainsi que la création d’un centre d’expertise et de formation visant l’émergence d’un savoir-faire dédié aux combustibles alternatifs ;
  • Valorisation du typha comme matériau dans la construction efficace en énergie : le développement de matériaux de construction intégrant du typha, répondant aux besoins des différents marchés de la construction neuve et de la rénovation, est poursuivi au sein du projet. Ce volet apporte un appui aux politiques publiques afin de favoriser les pratiques d’écoconstruction à l’échelle locale et nationale ;
  • Formation et sensibilisation : cette étape indispensable permet de diffuser les compétences et pratiques nécessaires au déploiement des filières de façon pérenne.

Pour en savoir plus sur l’une des composantes du projet, mis en œuvre par le GRET, sur la valorisation du typha comme combustible

Impacts
  • Mise en place d’un plan de gestion concerté de la ressource typha à l’échelle de la zone transfrontalière entre le Sénégal et la Mauritanie, menacée par la prolifération du typha ;
  • Améliorer et mécaniser les phases préliminaires d’exploitation de la ressource typha (coupe, séchage) ;
  • Structurer une filière industrielle viable de production de charbon de typha ;
  • Autonomiser la filière charbon par l’accompagnement dégressif d’entrepreneurs sénégalais et mauritaniens ;
  • Poursuivre le processus de développement des matériaux de construction à base de typha ;
  • Appuyer la finalisation et la mise en œuvre de la réglementation thermique du Sénégal et à l’élaboration d’une réglementation similaire en Mauritanie ;
  • Diffuser et massifier des pratiques de mise en œuvre des matériaux bio-sourcés à base de typha, par la formation des acteurs des filières énergétique et de construction durable (concepteurs, artisans).
01/03/2017
Date de début du projet
31/12/2022
Date de fin du projet
02/12/2016
Date d'octroi du projet
5 ans
Durée du financement
Dakar
Localisation
Outils de financement
17 147 000 EUR
Montant du programme
1 500 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME)  
Bénéficiaire(s)
Ministry for the Ecological and Inclusive Transition
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
ARENE
Fonds Vert (CSE Sénégal)
GRET
MEDD Sénégal
OMVS
UE
ADEME
Cofinanceur(s)

Dominique Richard, chef de projet

richardd@afd.fr