• logo linkedin
  • logo email
Contribuer à un fonds fudiciaire pour financer durablement la conservation des aires protégées marines et terrestres en Guinée-Bissau.
Contexte

Petit pays lusophone d’Afrique de l’Ouest, la Guinée-Bissau abrite une biodiversité exceptionnelle, avec la deuxième plus grande étendue de mangroves d’Afrique, la couverture forestière la mieux préservée en Afrique de l’Ouest, ainsi que des zones humides d’importance mondiale, qui constituent des sites d’hivernage majeurs pour les oiseaux migrateurs.

L’archipel des Bijagos (réserve de biosphère de l’UNESCO) est un joyau naturel et culturel qui inclut le plus important site de nidification des tortues marines d’Afrique occidentale et centrale et une population unique au monde d’hippopotames marins. L'économie de la Guinée-Bissau est fortement tributaire de ses ressources naturelles, et la sécurité alimentaire des populations repose principalement sur l’agriculture, la pêche et la biodiversité.

La Guinée-Bissau a mis en place un Système National d’Aires Protégées (SNAP) qui représente aujourd’hui 26% du territoire national et est géré par l’Institut pour la Biodiversité et les Aires Protégées (IBAP), organisme autonome financièrement et administrativement. La Fondation BioGuiné existe depuis 2011. Elle est un instrument de financement durable pour la conservation de la biodiversité en Guinée-Bissau. Son rôle, en ligne avec la Convention sur la Diversité Biologique et la Stratégie Nationale pour la Conservation de la Biodiversité, est de catalyser des actions stratégiques en faveur de la conservation et de l'utilisation durable de la biodiversité en vue d'un développement durable. Ses bénéficiaires sont en premier lieu l‘IBAP, avec lequel elle a renouvelé un accord,  et ses partenaires, notamment les ONG et  les communautés locales.

Descriptif

Le projet comporte deux composantes interdépendantes et une troisième pour valoriser les résultats et les évaluer :

  • Mise en œuvre opérationnelle de la Fondation BioGuiné (FBG), dont une opération pilote d’octroi de subventions appuyée par le FFEM ;
  • Capitalisation initiale du fonds de dotation de la Fondation ;
  • Suivi et évaluation de l’opération pilote d’octroi de subventions.
Impacts

Le financement du FFEM est essentiel pour renforcer la viabilité financière des efforts de conservation de la biodiversité du pays. Elle se traduit par la dotation de la FBG, préalable à la mise en place d’un flux de revenus pérennes destinés à la biodiversité, et par le financement de projets dans le cadre d’une opération pilote d’octroi de subventions, au bénéfice d’une variété d’acteurs (IBAP, ONG, communautés) et d’activités diverses (surveillance, projets communautaires, mobilisation de ressources additionnelles, etc.).

06/02/2017
project start date
31/12/2021
project end date
01/06/2016
project grant date
4 ans
Duration of funding
financing tool
7 355 000 EUR
amount of the program
1 440 000
EUR
amount of FFEM funding
En cours
status
Fondation BioGuiné
beneficiaries
Ministère de l'Europe et des Affaires étrangères
Ministère de la Transition écologique et solidaire
institution responsible
FEM
Fondation MAVA
Gouvernement de Guinée Bissau (mécanisme REDD+)
IDA
WAMER/EU-PNUD
Gouvernement de Guinée Bissau (Accord de pêche avec l’Union Européenne)
co-financiers

Constance Corbier-Barthaux, chef de projet

corbierc@afd.fr