• logo linkedin
  • logo email
Engager un dialogue public-privé pour respecter l’Accord de Paris
L’objectif de maintien du réchauffement climatique bien en-dessous de la barre des +2°C porté par l’Accord de Paris ne pourra être atteint sans une bonne coordination de tous. Pour favoriser un dialogue indispensable entre les gouvernements et les entreprises et faciliter la transition bas carbone, le FFEM soutient le projet ACT-DDP.
Contexte

L’Accord de Paris a formalisé l’objectif de maintenir le réchauffement climatique en dessous de la barre des +2 °C d’ici la fin du siècle. L’atteinte de cet objectif repose sur la mise en place de dynamiques complémentaires entre les gouvernements nationaux, suivant une approche bottom-up, et les entreprises. Mais aucun dispositif constructif d’échanges entre ces différents acteurs n’existe à ce jour.

Pour y remédier, le FFEM soutient le projet ACT-DDP, qui vise à concevoir et promouvoir des outils de dialogue entre gouvernement et entreprises. Le but est de créer les conditions d’un enrichissement réciproque de leurs stratégies de décarbonation, en regroupant deux initiatives pionnières portées respectivement par l’ADEME et l’Iddri : Assessing low Carbon Transition (ACT) et Deep Decarbonization Pathways Project (DDPP). Deux pays émergents, le Brésil et le Mexique, ont été choisis pour déployer ce projet.

Descriptif

Ce projet repose sur quatre composantes :

  • Construire des trajectoires de décarbonation sectorielles. Des scénarios seront élaborés pour trois secteurs, au Mexique et au Brésil (ciment et production d’électricité dans les deux pays, transport de passagers au Mexique, usage des sols au Brésil).
  • Évaluer des trajectoires des entreprises locales. Une méthodologie d’évaluation de l’alignement des stratégies d’entreprises mexicaines et brésiliennes avec des stratégies de décarbonation sectorielles et nationales sera élaborée.
  • Transférer et communiquer à l’échelle nationale. Des actions de capitalisation, dissémination, sensibilisation et formation seront menées tout au long du projet.
  • Communiquer à l’échelle régionale et internationale. Des activités de communication pour favoriser l’essaimage de la démarche en Amérique du Sud et l’intégration des parties prenantes non-étatiques dans le processus de négociation de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques seront menées.
Impacts
  • Production d’une méthodologie de construction des trajectoires de décarbonation profonde pour chacun des secteurs à l’étude au Brésil et au Mexique.
  • Production d’une méthodologie d’évaluation des trajectoires des entreprises locales.
  • Production de données individuelles (par entreprise) et sectorielles.
  • Sensibilisation et formation des parties prenantes locales.
  • Dissémination des résultats de l’évaluation auprès de la communauté internationale.
  • Généralisation des méthodologies élaborées à d’autres pays, notamment en Amérique latine et au sein du réseau ACT.
Caractère exemplaire et innovant

Ce projet combine deux initiatives innovantes pour le climat : ACT est la seule initiative qui propose des méthodes d’évaluation de la contribution des entreprises à la décarbonation avec des données vérifiables, et DDPP est la seule à adopter une approche bottom-up, sectorielle et nationale, pour construire des scénarios de décarbonation dans le cadre d’une démarche internationale.

Le projet est également exemplaire car il propose des stratégies de décarbonation aux entreprises à la fois ambitieuses et orientées vers l’action. Les outils créés reposent sur une approche participative, qui visent à établir une communication constructive entre acteurs privés et publics. Une attention forte est portée à la mise en place de méthodes d’évaluation pour permettre aux entreprises de suivre leur progression dans l’atteinte des objectifs fixés.

01/05/2019
Date de début du projet
31/07/2021
Date de fin du projet
01/06/2018
Date d'octroi du projet
28 mois
Durée du financement
Brésil, Mexique
Localisation
Outils de financement
1 634 000 EUR
Montant du programme
762 000
EUR
Montant du financement FFEM
En cours
Statut
ADEME
Iddri
CDP
COPPE (Brésil)
Tempus Analítica (Mexique)
Bénéficiaire(s)
Agence Française de Développement
Ministère de la Transition écologique et solidaire
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
ADEME
IDDRI
CDP
IKI et entreprises privées partenaires
Cofinanceur(s)
  • sur la même région