• logo linkedin
  • logo email
Favoriser l’adaptation au changement climatique grâce à la valorisation de la figue de barbarie
Au Maroc, l’aridité constitue un défi majeur pour les exploitants agricoles. Face à cet enjeu, la filière de la figue de Barbarie, peu consommatrice en eau, offre un excellent potentiel. Atlas Inclusive Partners a bénéficié de l’aide du FFEM pour valoriser cette production, conciliant ainsi création d’emplois et préservation de l’écosystème.
Contexte

La surexploitation des nappes phréatiques et la sécheresse structurelle exposent les populations rurales à de graves difficultés économiques. Le développement de filières plus sobres, qui répond aux ambitions du pilier II du Plan Maroc Vert, s’avère donc indispensable.

Des analyses détaillées ont mis en évidence les multiples débouchés du figuier de Barbarie dans l’agroalimentaire, l’industrie pharmaceutique ou encore le secteur cosmétique. Forte de ces résultats, l’entreprise sociale Atlas Inclusive Partners entend dynamiser cette filière issue de la biodiversité largement inexploitée, avec le soutien du FFEM, via la Facilité d’innovation pour le secteur privé (FISP). Son objectif : améliorer les revenus des petits agriculteurs, tout en réduisant fortement les émissions de carbone et la consommation d’eau.

Descriptif

Le projet se compose de deux volets :

  1. Réorganiser les filières en créant des coopératives et des unités agro-industrielles, et accompagner cette dynamique par la promotion de l’agriculture durable, l’accroissement de la productivité et la formation des petits agriculteurs.
  2. Développer les marchés de la figue de Barbarie grâce à des études, à la création de marques fortes, à l’extension des réseaux de distribution et à des partenariats financiers et agroindustriels.

     
Impacts
  • Amélioration de l’utilisation de la ressource eau et lutte contre la désertification à travers la promotion de la filière du cactus et la formation des agriculteurs.
  • Développement d’un modèle économique inclusif favorisant la résilience au changement climatique.
  • Augmentation du pouvoir d’achat des agriculteurs par l’accroissement de leurs marges.
  • Lutte contre l’exode rural en proposant des opportunités aux jeunes.
  • Préservation et transmission des compétences et savoir-faire en matière d’exploitation, préparation et utilisation des produits du terroir marocain.
Caractère exemplaire et innovant

Ce projet se démarque par le choix de valoriser la graine et la raquette du cactus plutôt que le fruit frais, en visant des coproduits encore inexploités. Il limitera la surexploitation de l’arganier et la consommation d’eau. Il bénéficie d’un soutien grâce à laFISP, facilité du FFEM dédiée au secteur privé, au titre de la valorisation des filières issues de la biodiversité.

Les partenariats avec des organisations locales permettront de réorienter les productions artisanales vers des marchés à fort potentiel de croissance. Enfin, le business model retenu pourrait être étendu à d’autres filières et pays d’Afrique.

01/03/2019
Date de début du projet
31/12/2021
Date de fin du projet
01/10/2018
Date d'octroi du projet
2 ANS
Durée du financement
Outils de financement
2 900 000 EUR
Montant du programme
480 000
EUR
Montant du financement FFEM
Achevé
Statut
Atlas Inclusive Partners
Bénéficiaire(s)
Ministère de l'économie et des finances
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
Andros TNH Holding
Atlas Inclusive Partners
Cofinanceur(s)