• logo linkedin
  • logo email
Organisme marin
La vie planctonique est cruciale pour la planète mais est encore largement méconnue. C’est pourquoi le FFEM soutient le programme scientifique Tara Oceans, lequel favorise le développement de modèles et indicateurs pour l’observation, la compréhension et la gestion de la biodiversité marine, basés sur le système planctonique.
Contexte

Près de 98 % de la biomasse des océans est constitué par les organismes du plancton (virus, bactéries, protistes, zooplanctons, etc.) qui y dérivent au gré des courants. La vie planctonique est essentielle pour l’homme car elle est à la base de notre chaîne alimentaire et absorbe 50 % du CO2 terrestre.

Alors que le climat de la planète change radicalement, il est capital de mieux connaître la biodiversité du plancton, sa dynamique, ses capacités d’adaptation et la résilience de cet écosystème face aux modifications physico-chimiques des masses d’eau océaniques.

Dans ce cadre, le FFEM apporte son soutien à l’expédition Tara Oceans, première initiative d’étude planétaire du plancton marin, afin de renforcer à terme les capacités des pays du Sud dans la gouvernance et la gestion des océans.

Descriptif

Ce projet repose sur quatre composantes :

  • Contribuer au renforcement de l’activité de recherche de Tara Oceans et lancer le processus de création de nouveaux modèles et indicateurs basés sur l’observation du plancton et ses corrélations avec les écosystèmes marins.
  • Développer un programme international de structuration de la recherche sur la vie océanique basé sur l’expérience de Tara Oceans, en impliquant les pays du sud pour faire progresser leurs capacités d’intervention dans ce domaine.
  • Valoriser les résultats scientifiques auprès des institutions multilatérales dans les processus de gouvernance de l’océan en cours au sein de l’ONU.
  • Communiquer sur l’importance des écosystèmes marins, notamment dans les zones au-delà des juridictions nationales, en lien avec les expéditions Tara.
Impacts
  • Établissement d’une carte à basse résolution de la structure des écosystèmes et la biogéographie des organismes allant des virus aux larves de poissons
  • Développement de nouveaux modèles dynamiques d’estimation de la distribution mondiale des organismes planctoniques en termes de masse totale et de complexité des espèces
  • Création d’espaces de dialogue entre les scientifiques du projet Tara Oceans et des représentants d’institutions et groupes d’experts travaillant sur les enjeux de développement et changement climatique
Caractère exemplaire et innovant

La valeur ajoutée et l’innovation de ce projet, soutenu par le FFEM, résident dans le fait qu’aucun programme d’observation des écosystèmes marins ne disposait jusqu’alors de modèles et données aussi étendus pour prendre en compte les systèmes planctoniques.

Par ailleurs, ce projet se veut exemplaire car il a vocation à avoir un impact global sur les débats internationaux liés au changement climatique (rôle des océans dans ces modèles) et à la gestion des eaux internationales (BBNJ).

01/12/2015
Date de début du projet
31/12/2019
Date de fin du projet
30/09/2015
Date d'octroi du projet
4 ans
Durée du financement
Afrique, Amérique du Sud, Europe, Pacifique
Localisation
Outils de financement
9 900 000 EUR
Montant du programme
2 000 000
EUR
Montant du financement FFEM
Achevé
Statut
Fondation Tara Océan
Bénéficiaire(s)
Ministère de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation
French Ministry for the Ecological Transition (MTE)
Institution(s) membre(s) porteuse(s) du projet
European Molecular Biology Laboratory
Commissariat à l’Énergie Atomique et aux Énergies Alternatives
Conseil National de Recherche Scientifique/Station Biologique de Roscoff
École Normale Supérieure
Fondation TARA
Laboratoire d’Océanographie de Villefranche
Cofinanceur(s)