Rôle des parasites dans le succès d’invasion : approche corrélative sur deux communautés parasitaires dans le contexte de l’invasion de Mus musculus domesticus au Sénégal

Publié en  juin 2020
  • logo linkedin
  • logo email
Couv Publication CERISE

Une nouvelle étude vient de paraître en juin 2020, issue des travaux de recherche menés dans le cadre du projet CERISE. L’hypothèse d’une corrélation entre le parasitisme et les invasions d’espèces exotiques y est discutée. Les auteurs ont travaillé sur la gerbille nigériane et la souris grise au Sénégal, qui prolifèrent depuis une trentaine d’années. La gerbille sévit dans les champs et la savane, et la souris dans les villes. Cette dernière profite du réseau de transport routier sénégalais pour se déplacer. Ces deux espèces sont considérées envahissantes car elles menacent l’environnement et les prédateurs locaux tout en consommant les stocks de nourritures humains. De plus elles augmentent les possibilités de transmissions de pathogènes d’animaux à humains.

pdf : 370.2 Ko
disponible aussi en : fr en
370.2 Ko (pdf)
téléchargé 7 fois