• logo linkedin
  • logo email
2020_CPH1042_Ssulubaai-SRP-reef
L’un des enjeux de ce One Planet Summit a été l’élaboration d’un « plan d’action Méditerranée exemplaire en 2030 » présenté par la France, l’Espagne et Monaco. Dans ce cadre, le Prince Albert II de Monaco a incité les financeurs à abonder ce fonds fiduciaire de conservation dédié à la protection de la biodiversité marine en Méditerranée, soutenu dès son origine par le FFEM.

Lors du One Planet Summit, le Prince Albert II de Monaco a rappelé que le MedFund œuvrait depuis sa création en 2015 au renforcement du développement des AMP pour protéger les écosystèmes marins fragiles de méditerranée, à l’initiative de Monaco, de la France et de la Tunisie.

Face à une importante pression sur les écosystèmes en Méditerranée, ce fonds environnemental a déjà permis le financement pérenne de 8 aires marines protégées (AMP) dans 4 pays, et la préservation des écosystèmes fragiles qui s’y trouvent.

L’objectif du MedFund à l’horizon 2025 est d’atteindre une capitalisation de 30 millions d’euros qui permettra d’accompagner durablement une vingtaine d’aires marines protégées.