• logo linkedin
  • logo email
Mozambique-Gile_Guillaume-Chiron-AFD
La Fondation pour la recherche sur la biodiversité dévoile les lauréats de son prix Jeune Chercheur ce jeudi 10 octobre 2020. Le FFEM a sélectionné Mme Razanamalala (IRD) pour son travail sur “la biodiversité microbienne, une alliée pour l’agriculture familiale à Madagascar”.

La Fondation pour la recherche sur la biodiversité (FRB) encourage les jeunes scientifiques en décernant un « prix jeune chercheur ». La deuxième édition s’est achevée jeudi 10 octobre 2020. Les 13 partenaires du concours ont sélectionné chacun un.e lauréat.e parmi 54 candidatures. Au total, 7 jeunes chercheuses et 6 jeunes chercheurs ont été récompensés pour leur travail sur la biodiversité.

Le FFEM, partenaire de l’événement, a sélectionné Kanto Razanamalala, une jeune chercheuse malgache, pour son travail sur l’intérêt de la biodiversité microbienne des sols pour l’agriculture familiale à Madagascar. Le FFEM souhaite ainsi encourager une meilleure connaissance de la biodiversité des sols, qui peut contribuer à des pratiques agricoles plus durables.  Une diversité microbienne importantes des sols améliore leur fertilité. De plus, un sol riche en microorganismes ne nécessite pas d’intrants artificiels. 

Kanto Razanamalala a travaillé avec des agriculteurs malgaches, afin d’allier connaissances paysannes et recherche scientifique. Cette approche fait écho à la stratégie du FFEM, qui reconnaît notamment l’intérêt des savoirs traditionnels. Enfin, Kanto Razanamalala a travaillé pour le projet CAMMISOLE, qui a bénéficié du soutien du FFEM via l’appel à projet sur les scénarios de biodiversité, en partenariat avec la FRB. Son sujet de recherche s’inscrit dans la continuation de ce projet, qui vient de se conclure.