• logo linkedin
  • logo email
Renforcer la résistance et la résilience des écosystèmes face au changement climatique.

Context

Le Parc national des Quirimbas (PNQ), situé au nord du Mozambique, est un parc terrestre et marin de 7 506 km² sur lequel 100 000 personnes habitent de façon permanente. Il protège des milieux naturels et des espèces animales et végétales remarquables et menacés à l’échelle nationale et internationale.

En vue de garantir la pérennité des moyens d’existence des populations locales qui vivent des ressources naturelles du PNQ, de la pêche en particulier, le FFEM s’est engagé avec le Gouvernement du Mozambique, l’AFD et le WWF à financer un projet global de 8,4 M€.

Le projet unique et innovant a pour vocation de renforcer la résistance et la résilience des écosystèmes face au changement climatique. Il est le tout premier à prévoir les effets du changement climatique sur les écosystèmes d’une zone géographique protégée d’importance internationale

Description

L’intervention du FFEM, se concentre sur quatre composantes :

  • Etudier l’impact du changement climatique sur les écosystèmes critiques et élaborer une stratégie d’adaptation.
  • Renforcer la résilience des écosystèmes marins face au changement climatique grâce à une meilleure gestion. Cette composante prend en compte les services rendus aux communautés locales dans le contexte du changement climatique.
  • Renforcer la résilience des écosystèmes terrestres face au changement climatique grâce à la connectivité entre les trois zones totalement protégées grâce à la mise en place et à la délimitation de corridors entre le Parc national des Quirimbas et la Réserve nationale de Niassa.
  • Générer des revenus par la conservation : paiements pour les services écosystémiques, notamment avec le lancement d’un projet REDD+ et de la mise en œuvre de la collaboration avec le secteur privé sur les revenus du carbone.
     
Impacts
  • Développement économique et social du pays. En effet, ces ressources sont menacées par le changement climatique et il est nécessaire de mettre en place des stratégies d’adaptation pour réduire l’insécurité économique des populations. Le projet apporte des options de gestion des ressources naturelles qui sont proposées à partir des études menées sur les impacts du changement climatique.
  • Protection de l’environnement mondial car le PNQ constitue une zone de très forte valeur biologique au niveau national et international. Il couvre deux écorégions terrestres classées « en situation critique » et plusieurs espèces terrestres et marines du parc sont inscrites sur la liste rouge de l’UICN.
  • Pérennité économique et financière du PNQ, à travers le développement d’un mécanisme REDD+ au bénéfice du parc (composante 4).
  • Le projet soutient également la mise en œuvre d’un « Business Plan 2010-2020 » qui identifie des sources de financement permettant d’assurer la viabilité du parc à moyen terme (taxe sur les concessions touristiques, droit d’entrée dans le parc etc.).
     
01/01/2011
Project start date
15/07/2018
Project end date
26/11/2010
Project grant date
6 ans
Duration of funding
Quirimbas
location
financing tool
8 456 566 EUR
Amount of the program
1 000 000
EUR
Amount of FFEM funding
En cours
Status
République du Mozambique (Banque du Mozambique)
Beneficiaries
Agence Française de Développement
Institution responsible
Gouvernement mozambicain
Parc national des Quirimbas
Co-financiers

Chargée de projets – Constance Corbier-Barthaux 
Tél : +33 (0)1 53 44 34 83
corbierc@afd.fr